A la une dans notre dossier spécial sobriété : Mobilité durable : la sobriété doit définir nos déplacements

Gaspillage-alimentaire-consequences-cout

Quels sont vraiment l’ampleur et le coût du gaspillage alimentaire ?

Clément Fournier - Rédacteur en chef

Youmatter

Formé à Sciences Po Bordeaux et à l'École des Mines de Paris aux enjeux sociaux, environnementaux et économiques, Clément est depuis 2015 rédacteur en chef de Youmatter.

Voir tout

Le gaspillage alimentaire : quelle ampleur ? Quelles conséquences sur la faim dans le monde ? Combien ça coûte ? Quelles conséquences sur l’environnement ? Autant de questions auxquelles nous allons répondre avec ces 5 statistiques complètement folles sur le gaspillage alimentaire.

1 – La moitié de la nourriture produite au niveau mondiale est jetée

Premier constat alarmant au sujet du gaspillage alimentaire : près de la moitié de la nourriture produite dans le monde est jetée. D’après un rapport publié en 2013, entre 30 et 50 % de la nourriture produite dans les différents pays du monde serait jetée. Selon la FAO, 30% des céréales produites sont mises à la poubelle, 50% pour les tubercules, les fruits et les légumes, 20% pour les oléagineux, la viande et les produits laitiers, et 35% du poisson.

Et contrairement à ce que l’on croit souvent, ce ne sont pas les industriels ou les grandes surfaces qui gaspillent forcément le plus. En France par exemple, plus de la moitié (55%) du gaspillage alimentaire a lieu en bout de chaîne, après la vente. C’est-à-dire que 55% du gaspillage alimentaire a lieu chez le consommateur… ou dans son assiette au restaurant ! Nous avons donc une grosse responsabilité dans la réduction du gaspillage alimentaire.

2 – On pourrait anéantir la faim dans le monde juste avec la nourriture jetée dans les pays industrialisés

gaspillage alimentaire cout consequences

Dans le monde, il y a environ 800 à 900 millions de personnes en situation de sous-nutrition. Et pourtant, le monde ne manque pas de nourriture (la preuve, il y a aujourd’hui plus d’obèses dans le monde que de personnes mal nourries). Le problème c’est que nous jetons et gaspillons beaucoup trop de nourriture.

Le gaspillage alimentaire prend des proportions incroyables dans le monde, et en particulier dans les pays industrialisés. La nourriture jetée chaque année en France pourrait ainsi permettre de nourrir 10 millions de personnes. Dans l’ensemble de l’Europe, 88 millions de tonnes de nourriture sont jetées chaque année. C’est l’équivalent d’environ 241 millions de kg de nourriture jetée chaque jour.

Si l’on regarde la totalité des pays industrialisés, le gaspillage alimentaire s’élève à près de 700 millions de tonnes par an, soit près de 2 milliards de kg de nourriture mis à la poubelle chaque jour. C’est 2 à 3 fois plus que la totalité de la production de nourriture africaine. Concrètement, avec toute cette nourriture gaspillée, on pourrait donner 2 kg de nourriture par jour à près d’1 milliard de personnes.

Selon la FAO, la moitié seulement de la nourriture jetée dans les pays industrialisés suffirait à nourrir l’ensemble des personnes en situation de sous-nutrition, et donc à mettre fin et à la faim dans le monde.

3 – Le gaspillage alimentaire équivaut à gaspiller 4-5% de l’énergie française

Une étude menée par l’Université d’Austin et publiée dans la revue Environnemental Science and Technology a montré que le gaspillage alimentaire représente un gaspillage d’énergie incroyable. En 1997, les chercheurs ont voulu estimer quelle quantité d’énergie était virtuellement gaspillée lorsque l’on jette de la nourriture dans un pays développé comme les Etats-Unis. On utilise en effet de l’énergie pour produire de la nourriture, la transporter, la conditionner, la vendre, la réfrigérer. À la fin, si le produit n’est pas mangé, cette énergie aura été gaspillée.

Résultats ? Si 40 à 45% de la nourriture est gaspillée cela équivaut à une perte d’environ 4 à 5% de l’énergie nationale totale. C’est environ la quantité d’énergie qu’il faut pour éclairer l’intérieur de la moitié des bâtiments en France. Les principaux responsables de ce gaspillage ? Les produits laitiers, qui nécessitent beaucoup d’énergie à la production et à la conservation, et qui sont aussi les produits parmi les plus gaspillés.

gaspillage alimentaire pollution energie

4 – Si le gaspillage alimentaire était un pays, il serait le 3ème plus gros pollueur mondial

Mais gaspillage alimentaire rime aussi avec pollution. La production de nourriture et l’agriculture en général sont les principaux émetteurs de gaz à effet de serre dans l’atmosphère. Environ 30% des émissions de CO2 dans le monde sont dues à la production de nourriture. En conséquences, chaque fois que l’on jette de la nourriture, c’est du CO2 émis pour rien dans l’atmosphère. Et donc un frein à la lutte contre le réchauffement climatique.

La FAO a tenté de comptabiliser ce que représentait cette pollution. Résultats ? Le gaspillage alimentaire dans le monde équivaut à 3.3 milliards de tonnes équivalent CO2 dans l’atmosphère chaque année. C’est 6.5 fois plus que l’ensemble des émissions de CO2 de la France. En résumé, si le gaspillage alimentaire était un pays, il serait le troisième plus gros émetteur de gaz à effet de serre dans le monde, juste derrière les Etats-Unis.

Lutter contre le gaspillage alimentaire, c’est donc aussi lutter contre le réchauffement climatique.

5 – Le gaspillage alimentaire coûte chaque année plus cher à la France que le trou de la sécu

Et pour finir, le gaspillage alimentaire est un énorme gâchis d’argent. En Europe, on estime que le gaspillage alimentaire coûte près de 143 milliards d’euros chaque année. En France, d’après l’ADEME, le coût du gaspillage alimentaire est estimé à 16 milliards d’euros annuels.

Pour avoir un ordre d’idée, cette somme représente environ 20 fois le montant des fraudes au RSA, 16 fois le montant de la dernière réforme de l’augmentation du salaire des professeurs, ou 2 à 3 fois le déficit annuel de la sécurité sociale. Oui, vous avez bien lu. Le gaspillage alimentaire coûte 2 à 3 fois plus cher à la France que le trou de la sécu chaque année.

Au niveau individuel, le coût est également plutôt élevé : 108 euros par an et par personne. Un ménage avec 2 enfants aura donc jeté l’équivalent de 6500 euros en nourriture en seulement 15 ans.

 

Alors, convaincu ? Il est vraiment temps de se mettre à lutter contre le gaspillage alimentaire. Et n’oubliez pas que c’est d’abord à nous, consommateurs, de faire attention, puisque nous sommes les premiers responsables.

Crédit image : gaspillage alimentaire, faim dans le monde, énergie sur Shutterstock

Dans ce monde complexe qui se dessine devant nous...

…nous sommes plus que jamais déterminés à décrypter et analyser tous les grands phénomènes qui agitent nos sociétés. A mettre sur le devant de la scène de l’information fact-checkée, basée sur la science, sans a priori et sans concession. A fournir aux citoyens de meilleures clefs de compréhension et d’action dans un monde en transition. Pour fournir une information indépendante, de qualité, disponible au plus grand nombre et sans publicité pour le nouveau 4x4, nous pensons que l’information doit être libre. Mais cela ne peut se faire sans vous.   Nous avons besoin de vous pour construire avec nous une information de qualité et gratuite pour tous, pour la diffuser, pour la partager autour de vous, mais aussi pour nous aider à préserver notre indépendance financière. Chaque fois que vous contribuez par exemple à hauteur de 50 euros (17 euros après déduction fiscale), ce sont 2 000 citoyens qui sont mieux informés sur des sujets d’avenir.   Merci d’avance, en espérant continuer longtemps à construire avec vous une information digne de notre avenir, L'équipe éditoriale de Youmatter.
À votre tour d'agir !
Ces informations vous sont utiles ? Montrez-le !
Partagez pour faire connaître ce sujet !
Commentez
Partagez votre expérience avec la communauté
S'abonner Abonnez-vous à notre newsletter pour rester informé

Commentaires

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire

  • Soubeyrand Isabelle
    Il existe de nombreuses start-up qui se lancent sur ce sujet du gaspillage: Chez les commerçants: OptiMiam Chez les grandes distrib: Vasconi fraternity Chez les particuliers: Meet Ze Chef liste non exhaustive....