conseils-dynamique-positive-saine-travail

3 idées pour créer une dynamique saine et positive au travail

Clément Fournier

Et si vous mettiez en oeuvre 3 idées simples pour créer un vent de positif et de dynamisme dans vos équipes au bureau ? Voici 3 conseils simples qui devraient booster le bien-être au travail, la convivialité et la bonne ambiance au travail.

Parfois, la vie au travail tend rapidement à tomber dans la routine. Même lorsque les défis professionnels sont enrichissants et intéressants, même lorsque les perspectives sont bonnes, on peut se retrouver un peu englués dans une sorte d’habitude où l’on s’encroûte. Tous les jours, le même programme, les même discussions entre collègues, les mêmes horaires de déjeuner… Pourtant, il ne faut pas oublier que le temps que l’on passe au bureau représente la majorité de nos journées, que l’on voit nos collègues plus souvent que nos familles et notre lieu de travail plus fréquemment que notre logement. À ce titre, il faut parfois savoir mettre un peu de piquant dans la vie professionnelle, et redonner une dynamique un peu positive, saine et nouvelle à son temps de travail.

Voici 5 conseils simples que l’on peut essayer de mettre en place au bureau pour créer un peu de pep’s.

1 – Une activité sportive régulière en équipe

De plus en plus d’entreprises essayent d’intégrer la pratique du sport sur le lieu et sur le temps de travail. On sait déjà que cela a des bénéfices énormes en termes de santé, de posture et de bien-être, mais cela peut aussi contribuer à créer une forme d’esprit d’équipe, de cohésion. C’est aussi une bonne manière de créer un rendez-vous à la fois sain, ludique et positif dans une équipe de travail, un moment un peu fun qui créé de la nouveauté dans la vie quotidienne au travail.

Par exemple, si vous décidiez qu’une partie de votre pause déjeuner, 1 jour par semaine, est dédiée à la pratique d’un sport ? Un footing entre collègues, une séance de yoga, un petit match de foot en salle ou n’importe quelle activité un peu physique qui plaira à chacun ? Cela peut aussi être tout simplement une promenade. Bien sûr, tout cela est plutôt simple lorsqu’on travaille à un bureau. C’est en revanche plus compliqué lorsque l’on effectue des tâches manuelles, des métiers physiques ou pénibles, ou que l’on est constamment en déplacement. Mais il est parfois possible de s’accorder un petit moment, ne serait-ce que 10 ou 15 minutes quelques jours par semaine, pour pratiquer ensemble quelques étirements et quelques exercices. Les bénéfices sont nombreux : meilleure posture, diminution des risques de troubles musculo-squelettiques, amélioration de la santé générale…

Attention cependant : la pratique d’un sport en entreprise ne doit pas devenir une contrainte imposée par le haut. Elle ne doit pas non plus déborder sur la vie privée des salariés, comme si le monde du travail s’imposait à l’extérieur dans une sorte d’hygiénisme forcé. Tout cela doit être volontaire et répondre à une vraie demande des travailleurs. Dans ces conditions, cela peut vraiment apporter une dynamique saine et positive à une semaine de travail. Chez e-RSE.net, on adore notre séance de yoga du mercredi.

2 – Des déjeuners sains et homemade

Une autre manière de se rassembler autour de quelque chose de sain et de positif peut-être de s’organiser périodiquement des déjeuners faits-maison entre collègues. Réunissez vos collègues les plus proches et choisissez un jour 1 à 2 fois par mois (selon les disponibilités de chacun) où vous pourrez décider de cuisiner chacun quelque chose à partager. Bien-sûr, dans l’idéal, il faudrait que ce soit quelque chose d’assez sain : beaucoup de légumes, un repas équilibré, de saison et si possible des produits de qualité.

Cela permet de partager un moment ensemble, autour d’un instant « plaisir » mais en même temps autour d’un repas sain. Eh oui, le déjeuner au travail n’est pas vraiment un repas sain pour une majorité de Français. Près de 80% des Français prennent moins de 30 minutes pour déjeuner, un travailleur sur 5 se content d’un sandwich sur le pouce, certains déjeunent seuls (même si 47% déjeunent avec leurs collègues). De temps en temps, il peut donc faire beaucoup de bien de se prendre un petit moment pour se poser vraiment, de réapprendre à manger un vrai repas, autour de produits sain et non pas de fast-foods et de sandwichs.

Et en plus, cela permet de se créer un rendez-vous un peu régulier avec ses collaborateurs pour parler et mieux se connaître.

3 – Des points réguliers pour parler de la vie de bureau

Enfin, il peut aussi être intéressant de s’organiser parfois des petites réunions pour parler de la vie de bureau. On s’accorde souvent peu de temps au travail pour parler d’autre chose que des projets professionnels proprement dits : l’ambiance de travail, l’ergonomie des bureaux, la convivialité voire la décoration par exemple. Certes, ce sont de petites choses, mais puisque le travail représente une part importante de nos vies, il est important de s’y intéresser et de se poser parfois pour en discuter et mettre les choses à plat.

Cela peut aller de la température des locaux aux consignes de recyclage ou même tout simplement d’un point pour parler un peu de management positif, pour prévoir des évènements à faire ensemble, ou justement, pour s’organiser ces fameux déjeuners ou ces séances de sport. Avoir un moment régulier où l’on peut aborder ces sujets permet de créer une habitude et de ne pas laisser les sujets problématiques s’accumuler. Cela donne aussi l’occasion à chacun d’exprimer ses idées pour la vie de l’entreprise. Et tout cela, bien sûr, contribuer à une meilleure gestion quotidienne et une meilleure entente générale.

À votre tour d'agir !
Ces informations vous sont utiles ? Montrez-le !
Partagez pour faire connaître ce sujet !
Commentez
Partagez votre expérience avec la communauté
Abonnez-vous à notre newsletter pour rester informé

Commentaires

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire

Il n'y a pas encore de commentaire. Inscrivez-vous ou connectez-vous pour être le premier à partager votre expérience ou poser votre question à l'auteur.