Comment conduire de façon écologique et pratiquer l’éco-conduite ?

Clément Fournier

Rédacteur en chef

Voir tout

Comment conduire écologique ? Comment adopter des réflexes écolo au volant ? Quelles sont les meilleures astuces pour moins polluer en voiture ? On vous dit tout.

Pour proposer une actualité connectée aux attentes de ses lecteurs, e-RSE.net propose chaque semaine de répondre aux questions que vous vous posez sur le développement durable, l’écologie ou la consommation responsable. Posez-vos questions sur notre page dédiée, et chaque semaine, nous répondrons à l’un d’entre vous. Cette semaine, c’est Yannis qui nous demande « Comment conduire de façon plus écologique ? ».

Chaque année en France, le transport représente près de 29% de émissions de gaz à effet de serre. C’est le secteur qui pollue le plus dans le pays, loin devant les consommations énergétiques résidentielles et l’agriculture. Au sein des transports, ce sont évidemment les véhicules particuliers et le transport individuel qui pèsent le plus : le transport particulier pollue 2.5 fois plus que le transport poids lourds par exemple, et 15 fois plus que le transport aérien.

Evidemment, pour réduire cette facture écologique, adopter l’éco-conduite et conduire de façon plus écologique est essentiel ! Voici donc tout ce qu’il y a à savoir sur le sujet.

Conduite écologique : d’abord choisir le bon véhicule

Le premier geste pour réduire l’impact environnemental de sa conduite, c’est d’abord de choisir le bon véhicule. En effet, au volant d’un véhicule extrêmement polluant consommant plus de 15 l de carburant aux 100 km, difficile, même en faisant attention, de conduire de façon « écologique ». Si vous voulez réduire l’impact environnemental de vos trajets en voiture, le geste le plus significatif que vous pouvez faire est de choisir une voiture plus écologique. C’est à dire :

L’ADEME propose sur son site un comparateur extrêmement précis des performances environnementales des véhicules neufs vendus en France. Cet outil peut vous aider à trouver le véhicule le plus écologique facilement.

Avant l’éco-conduite : entretenir et contrôler votre véhicule

Ensuite, avant de prendre le volant, il y a quelques conseils pratiques pour faire en sorte de moins polluer avec sa voiture. En effet, en entretenant correctement son véhicule, on peut réduire la consommation de carburant ou d’électricité nécessaire pour la faire rouler.

  • Vérifiez régulièrement la pression des pneus : en effet, moins les pneus sont gonflés, plus la consommation de votre voiture sera élevée. Une pression de 1,5 bar au lieu de 2,5 bars entraîne par exemple une surconsommation de carburant de 6% selon l’ADEME.
  • Contrôlez régulièrement les niveaux d’huile “moteur ” et les liquides de freins, afin que vous assurer que tout l’équipement moteur fonctionne parfaitement et ne soit pas en surconsommation

Avant de rouler assurez-vous aussi que votre véhicule est équipé pour l’usage que vous allez en faire. Par exemple, utilisez des chaînes ou des pneus adaptés lorsque vous rouler sur de la neige, cela évite de patiner et de consommer pour rien. Enlevez également vos coffres de toit, remorques, barres de ski, attaches pour vélo et toute autre accessoire de ce type si vous ne vous en servez pas. En effet, ils réduisent l’aérodynamie du véhicule et donc vous font consommer plus de carburant pour rien.

Comment rouler de façon écologique ?

Ville sans voiture

Ensuite, pour rouler en minimisant ses émissions de CO2, il y a quelques techniques à connaître.

  • Démarrer doucement

D’abord, il vaut mieux démarrer doucement. En effet, selon l’ADEME, ce sont les premiers kilomètres, quand le moteur chauffe, qui polluent le plus. Il vaut donc mieux éviter de rouler trop vite et trop brutalement lors des 5 premiers kilomètres après avoir démarré sa voiture.

  • Avoir une conduite douce

Deuxième conseil : passer les vitesses au bon moment, c’est-à-dire sans pousser trop loin le régime moteur. Selon l’ADEME, pour diminuer sa consommation de carburant, le meilleur moment pour un moteur essence est autour de 2000 – 2500 tours / minute. Pour un moteur diesel, ce serait plutôt autour de 2 000 tours / minute. Évitez aussi les accélérations et freinages brusques, qui augmentent vos consommations de carburant, mais aussi l’usure de vos pneus et freins (et les émissions de particules fines).

Dans l’idéal, il faut aussi éviter de rouler trop vite : plus on roule vite, plus on consomme ! Préférez une vitesse moyenne et fluide.

Eco-conduite : ne laissez pas le moteur tourner à l’arrêt

Ensuite, pour diminuer votre consommation de carburant et vos émissions de CO2 en voiture : ne laissez pas tourner votre moteur à l’arrêt. En effet, un moteur continue de consommer du carburant même à l’arrêt. Certains constructeurs avancent même que les systèmes Stop and Start permettraient de réduire de 8 à 13% la consommation d’un véhicule. En éteignant son moteur aux feux ou dans les bouchons, on réduit donc sa consommation de carburant et ses émissions de CO2.

Climatisation et éco-conduite : avec modération

Enfin, l’éco-conduite c’est aussi la gestion des équipements et accessoires de votre véhicule. Par exemple, utiliser la climatisation dans un véhicule augmente sa consommation de carburant de 6 à 20% si on la règle à 20 degrés pour une température extérieure de 25 degrés. Quand il fait plus chaud, la consommation augmente encore plus !

La meilleure éco-conduite c’est de ne pas conduire

ville sans voiture vélo

En mettant en place ces différents gestes, vous pourrez réduire votre consommation de carburant et vos émissions de CO2 en voiture. Mais puisque l’on parle d’éco-conduite, il faut garder à l’esprit que la conduite la plus écologique est encore celle que l’on ne fait pas ! En France, de nombreux trajets effectués en voiture pourraient être faits à pied, en vélo ou en transports en commun, ce qui éviterait de nombreuses pollutions inutiles. D’autre part, l’auto-partage, le co-voiturage et toutes les pratiques permettant de réduire le nombre de voitures sur les routes seront toujours plus efficaces pour réduire la pollution que le meilleur des conducteurs écolo. Pensez-y : si vous voulez réduire l’impact environnemental de vos déplacements en voiture, le mieux, c’est encore de ne pas la prendre.

Posez vous-aussi vos questions sur le développement durable, l’écologie et la consommation responsable sur notre page ici.

À votre tour d'agir !
Ces informations vous sont utiles ? Montrez-le !
Partagez pour faire connaître ce sujet !
Commentez
Partagez votre expérience avec la communauté
Abonnez-vous à notre newsletter pour rester informé

Commentaires

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire

Il n'y a pas encore de commentaire. Inscrivez-vous ou connectez-vous pour être le premier à partager votre expérience ou poser votre question à l'auteur.