secteurs-industriels-emissions-CO2

Quels secteurs émettent le plus de CO2 en France et dans le monde ?

Clément Fournier

Quels secteurs d’activité ou secteurs industriels émettent le plus de CO2 et contribuent le plus au réchauffement climatique ? Quels sont les chiffres dans le monde et en France ?

Le réchauffement climatique est un défi fondamental à gérer pour nos sociétés. La transformation du climat, la montée et l’acidification des océans, la dégradation des écosystèmes ou encore la perte de biodiversité engendrés par le réchauffement climatique et la hausse des températures moyenne menace la stabilité de nos sociétés.

Toute notre agriculture, mais aussi nos industries, notre système de santé dépend de la stabilité du climat. Il est donc urgent d’agir contre la crise climatique.

Mais par où commencer ? Qu’est-ce qui contribue le plus à l’effet de serre ? Quels secteurs économiques ou industriels émettent le plus de CO2, dans le monde et plus spécifiquement en France ? On vous explique.

D’où vient le CO2 dans le monde ?

Dans le monde, selon les données du GIEC, les principaux grands secteurs de l’économie mondiale contribuant aux émissions de CO2 sont les suivants, dans l’ordre décroissant :

  • Production de chaleur et d’électricité (25%)
  • Agriculture, foresterie et utilisation des sols (24%)
  • Industrie (21%)
  • Transports (14%)
  • Autre production d’énergie (10%)
  • Bâtiments (6%)

Néanmoins, ces chiffres sont un peu vagues et ne donnent pas vraiment d’indices sur les industries précises responsables des émissions de CO2. Par exemple, la production de chaleur et d’électricité pollue beaucoup, mais elle sert dans toutes les industries : dans l’industrie automobile, dans l’industrie plastique, dans l’industrie agro-alimentaire. Elle sert aussi les consommateurs, dans leur vie quotidienne, quand ils chauffent leur logement ou s’éclairent. Même chose pour l’industrie : 21%, c’est un chiffre important, mais cela regroupe toutes les grandes industries : pétro-chimiques, industries lourdes, industrie manufacturières… Et c’est le même problème pour l’agriculture : sur ses 24%, quelle part revient à l’agriculture végétale, à l’industrie forestière, aux cultures liées à la mode, à l’élevage, à la déforestation ? On ne sait pas.

Pour connaître avec plus de précision la répartition des émissions de CO2 par secteur, il faut être capable de savoir quel secteur consomme quelle quantité d’énergie et lesquels émettent ou non des gaz à effet de serre additionnels. Le problème c’est que ces données sont assez difficiles à synthétiser avec précision.

Les émissions de CO2 par secteur industriels dans le monde

En 2005, le World Ressource Institute a publié une étude sur ce sujet, et concluait que les secteurs qui émettent le plus de CO2 dans le monde sont les suivants :

  • Bâtiments : 16.5% dont
    • Bâtiments résidentiels 10.2%,
    • Bâtiments commerciaux 6.3%,
  • Transports 14.7%, dont
    • Transport routier 10.5%,
    • Trafic aérien 1.7%,
    • Trafic ferroviaire, maritime et autres 2.5%,
  • Déforestation et gestion forestière 12.2%,
  • Industries diverses 24.4% dont
    • Ciment 5.0%,
    • Industries chimiques 4.1%,
    • Fer et acier 4.0%,
    • Aluminium et autres métaux 1.2%,
    • Papeterie et imprimerie 1.1%,
    • Machinerie 1.0%,
    • Transformation alimentaires et tabac 1.0%,
    • Autres industries 7.0%,
  • Extraction des énergies fossiles 7.7%,
  • Agriculture hors déforestation 15.2% dont :
    • Élevage et déchets de l’élevage 5.4%,
    • Sols agricoles 5.2%,
    • Autres productions agricoles 1.7%,
    • Culture du riz 1.5%,
    • Énergie utilisée en agriculture 1.4%,
  • Déchèteries 1.7%,
  • Gestion des déchets et des eaux usées 1.5%

Bien qu’elle soit un peu ancienne, cette étude donne donc des clefs de compréhension un peu plus fine. Les émissions de certains secteurs ont augmenté depuis, notamment dans le transport (aérien et routier principalement), dans l’agriculture (l’élevage principalement) et dans le numérique.

Il faut aussi noter que cette répartition cache en réalité des industries qui recoupent parfois plusieurs secteurs. Par exemple, le transport routier émet en émission directes 10.5% du CO2 mondial. Mais le transport routier est aussi responsable d’une grande partie des émissions de l’industrie des métaux (pour fabriquer les voitures) de la chimie (pour fabriquer les pneus), du ciment (pour fabriquer les routes) et de l’extraction d’énergies fossiles (qui est nécessaire pour faire le plein). Même chose pour l’élevage : l’élevage n’émet directement que 5.4% des émissions de CO2, mais il est aussi responsable d’une bonne partie de la déforestation, et parfois d’une partie du transport, et de la production agricole.

Approximativement, si l’on additionne ces données, on peut donc dire que les 5 principaux secteurs responsables des émissions de CO2 dans le monde sont :

  • Le transport et notamment les transports routiers (automobile en particulier) qui sont responsables d’une grande quantité d’émissions directes et d’une bonne partie des émissions indirectes de plusieurs industries (chimie, métaux, plastiques, énergies…)
  • Le bâtiment, qui émet lui aussi de grande quantités de CO2 en direct (par la consommation énergétique) mais contribue aussi aux émissions indirectes des industries des matériaux.
  • L’agriculture, et en particulier l’élevage, qui émet environ 5% du CO2 mondial en émissions directes, mais contribue à la déforestation et aux émissions agricoles en général.

Les émissions de CO2 par secteur en France

C’est une répartition que l’on retrouve grosso-modo en France. Selon le rapport CITEPA 2019, les émissions de CO2 se répartissent en France entre ces différents secteurs :

  • Transports 29%,
    • dont 28% pour le transport routier (composé à 53% de voitures individuelles)
  • Bâtiments résidentiels/Tertiaires 20%,
  • Agriculture, sylviculture et gestion des sols 19%,
    • dont un peu moins de la moitié est liée à l’élevage bovin
  • Industries manufacturières 18%,
  • Transformation de l’énergie 11%,
  • Déchets 3%

Le problème, c’est que les émissions liées aux importations ne sont pas comptabilisées dans le rapport CITEPA. Or, ces émissions représentent désormais près de 40% des émissions totales d’un Français. Par exemple, les émissions liées à un ordinateur acheté par un français en Corée du Sud ne seront pas comptabilisées dans les émissions françaises.

C’est pourquoi il vaut mieux regarder l’empreinte carbone moyenne d’un français si l’on veut savoir quels secteurs émettent le plus de CO2 dans la consommation économique française.

En résumé : quels secteurs émettent le plus de CO2 ?

En résumé, que ce soit en France ou dans le monde, les secteurs qui émettent le plus de CO2 sont en général assez facile à identifier. Les premiers sont ceux qui utilisent massivement des énergies fossiles : ce sont donc généralement les bâtiments et le transport, notamment routier. Ensuite, c’est généralement l’agriculture qui arrive au pied du podium, car elle génère des émissions de CO2 via la déforestation, les changements d’usage des sols, mais aussi par des émissions directes (élevage, culture du riz…). Certaines industries (extraction énergétique, ciment, métaux…) ont aussi une empreinte carbone élevée.

Photo par Dominik Dancs sur Unsplash

À votre tour d'agir !
Ces informations vous sont utiles ? Montrez-le !
Partagez pour faire connaître ce sujet !
Commentez
Partagez votre expérience avec la communauté
Abonnez-vous à notre newsletter pour rester informé

Commentaires

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire

Il n'y a pas encore de commentaire. Inscrivez-vous ou connectez-vous pour être le premier à partager votre expérience ou poser votre question à l'auteur.