Entrepreneur-social

L’Entrepreneuriat Social peut-il Transformer l’Entreprise ?

Clément Fournier - Rédacteur en chef

Youmatter

Formé à Sciences Po Bordeaux et à l'École des Mines de Paris aux enjeux sociaux, environnementaux et économiques, Clément est depuis 2015 rédacteur en chef de Youmatter.

Voir tout

Depuis quelques années, l’entrepreneuriat social s’impose comme une nouvelle façon de faire du business. Il s’agit de concilier une bonne performance financière et un impact social et économique positif sur la société. Concilier intérêt privé et commercial avec l’intérêt général, est-ce vraiment possible ? L’entrepreneuriat social peut-il enfin transformer l’entreprise ? Retour sur un débat exclusif organisé lors du Salon Produrable autour de Matthieu Dardaillon, fondateur de Ticket for Change, Olivier Kayser, fondateur d’Ashoka et directeur d’Hystra, et Emmanuel de Lutzel, Vice Président de l’entrepreneuriat social à la BNP Paribas.

De plus en plus, l’économie classique est remise en cause. L’idée qu’une entreprise puisse faire des bénéfices, rémunérer ses actionnaires et ses patrons, tout en ne participant pas au développement économique local, ou tout en licenciant des salariés devient inacceptable pour une majorité des citoyens. Désormais, les consommateurs et la société attendent des entreprises qu’elles soient l’un des rouages d’une économie inclusive, sociale et solidaire.

Le développement de l’économie sociale et solidaire se situe dans cette tendance, avec pour idée centrale que l’entreprise doit avant tout contribuer à la solidarité et à l’intérêt général. C’est aussi le cas de l’entrepreneuriat social, qui insiste sur la manière dont les entrepreneurs, les innovateurs, les « change makers » peuvent développer des modèles d’affaire solidaires, écologiques ou responsables. L’idée de l’entrepreneuriat social, c’est que l’entreprise peut (et devrait) avoir un rôle social, environnemental ou économique qui va au delà de sa simple performance.

L’entrepreneuriat social peut-il réellement transformer l’entreprise ?

Mais une telle vision est-elle vraiment réaliste ? Est-il possible de transformer l’entreprise (dont l’objectif premier reste de faire des bénéfices) au point qu’elle en devienne sociale ? L’entrepreneuriat social est-il une utopie ? Comment le mettre en place dans les grandes entreprises et dans les plus petites ? Comment faire de l’entrepreneuriat social une réalité concrète et la faire passer à une échelle plus importante ? Autant de questions que nous avons posé pour vous à 3 experts :

  • Emmanuel de Lutzel, Vice Président en charge de l’entrepreneuriat social dans la grande banque BNP Paribas, auteur du livre « Transformez votre entreprise de l’intérieur : le guide de l’intrapreneur social » aux éditions de la Rue de l’Échiquier.
  • Matthieu Dardaillon, entrepreneur et fondateur de Ticket for Change, qui vise à aider les jeunes entrepreneurs à devenir des acteurs du changement. Il est également l’auteur de l’ouvrage « À la recherche des entrepreneurs qui changent le monde » toujours aux éditions de la Rue de l’Échiquier,  issu de son tour du monde des entrepreneurs sociaux.
  • Olivier Kayser, fondateur de la société Hystra, spécialisée dans le changement d’échelle pour les entreprises sociales, fondateur d’Ashoka, 1er réseau mondial des entrepreneurs sociaux. Il est également auteur du livre « Changer d’échelle : l’entreprise au service de l’innovation sociale », aux éditions de la Rue de l’Échiquier.

 

Découvrez cette interview exclusive :

Dans ce monde complexe qui se dessine devant nous…

…nous sommes plus que jamais déterminés à décrypter et analyser tous les grands phénomènes qui agitent nos sociétés. A mettre sur le devant de la scène de l’information fact-checkée, basée sur la science, sans a priori et sans concession. A fournir aux citoyens de meilleures clefs de compréhension et d’action dans un monde en transition.
Pour fournir une information indépendante, de qualité, disponible au plus grand nombre et sans publicité pour le nouveau 4×4, nous pensons que l’information doit être libre.
Mais cela ne peut se faire sans vous.

 

Nous avons besoin de vous pour construire avec nous une information de qualité et gratuite pour tous, pour la diffuser, pour la partager autour de vous, mais aussi pour nous aider à préserver notre indépendance financière.
Chaque fois que vous contribuez par exemple à hauteur de 50 euros (17 euros après déduction fiscale), ce sont 2 000 citoyens qui sont mieux informés sur des sujets d’avenir.

 

Merci d’avance, en espérant continuer longtemps à construire avec vous une information digne de notre avenir,

L’équipe éditoriale de Youmatter.

À votre tour d'agir !
2
Ces informations vous sont utiles ? Montrez-le !
Partagez pour faire connaître ce sujet !
Commentez
Partagez votre expérience avec la communauté
S'abonner Abonnez-vous à notre newsletter pour rester informé