sport coronavirus covid activite physique

Clément Fournier - Rédacteur en chef

Youmatter

Formé à Sciences Po Bordeaux et à l'École des Mines de Paris aux enjeux sociaux, environnementaux et économiques, Clément est depuis 2015 rédacteur en chef de Youmatter.

Voir tout

Selon une équipe de chercheurs de l’Université de Virginie, l’activité physique pourrait protéger contre les conséquences du coronavirus, et notamment les syndromes de détresse respiratoire aigüe qui sont au coeur des complications de la maladie Covid-19. Explications.

Le coronavirus et la maladie Covid-19 sont encore largement méconnues, et la recherche scientifique commence tout juste à comprendre leurs mécanismes de fonctionnement. Pour se soigner ou se protéger de la maladie, des pistes émergent un peu partout : médicaments, anti-viraux, vaccins… Parmi elles, une est particulièrement intéressante : la piste explorée par des chercheurs de l’Université de Virginie sur le rôle de l’activité physique dans la protection contre le coronavirus.

Publiée en mars 2020, leur étude explore les effets de l’activité physique sur la production de certains anti-oxydants pouvait avoir un effet protecteur contre un certain nombre de maladies et problèmes de santé, dont un certain nombre font partie des conséquences de la maladie Covid-19. Tentons de comprendre ce qu’ils ont découvert.

Activité physique, anti-oxydants et protection de la santé

D’abord, il faut préciser que l’étude de Zhen Yan et ses confrères de l’Université de Virginie ne porte pas stricto-sensu sur le coronavirus. C’est un revue qui tente de comprendre l’effet de l’activité physique sur la production de certains anti-oxydants et ses conséquences sur la santé. Toutefois, les résultats de cette revue incitent les chercheurs à penser que l’activité physique pourrait avoir un rôle protecteur face au coronavirus.

Ce que montre l’étude, c’est que l’activité physique tend à augmenter la production d’un anti-oxydant appelé Extracellular superoxide dismutase (EcSOD). Cet anti-oxydant extra-cellulaire jouerait un rôle fondamental dans les mécanismes de défense de l’organisme dans le cadre de plusieurs pathologies cardiaques, pulmonaires et même hépatiques.

En particulier, les chercheurs ont observé qu’il existait un lien étroit entre la quantité d’EcSOD circulant dans l’organisme et la sévérité des syndromes de détresse respiratoire aigüe ou des syndromes de stress oxydatifs de l’appareil pulmonaire.

Activité physique et prévention des conséquences du coronavirus

Or précisément, ce sont ces syndromes qui sont au coeur des complications liées au coronavirus. Une grande partie des patients admis en réanimation pour des cas graves de la maladie Covid-19 présentent des syndromes de détresse respiratoires aigüe, et une grande partie de la mortalité liée à la Covid-19 est imputable à ces complications respiratoires.

C’est ce qui incite Zhen Yan, à l’origine de l’étude, a déclarer que la pratique régulière d’une activité physique devrait faire partie, avec les mesures de distanciation sociale, des mesures préventives à appliquer pour tenter de limiter les conséquences sanitaires du coronavirus.

De plus, l’EcSOD pourrait également jouer un rôle protecteur en cas de syndrome inflammatoire. En bloquant l’action des superoxydes (les radicaux libres) il pourrait limiter la survenue des fameux “orages cytokiniques” qui sont à l’origine de nombreuses complications liées au coronavirus.

Mieux comprendre le rôle de l’activité physique dans la protection de la santé

Bien-sûr, cette étude ne porte pas spécifiquement sur la maladie Covid-19 et il serait donc prématuré de penser avoir trouvé dans l’activité physique un remède assuré contre ses conséquences. Il faudrait pour cela mener de véritables études avec des protocoles spécifiques.

Néanmoins, les preuves mises en évidence par cette étude et le corpus scientifique récent sur ce sujet convergent pour laisser penser que la pratique régulière d’une activité physique est de nature à renforcer la capacité de l’organisme à se défendre face à un large spectre d’infections, de virus et de maladies, dont le coronavirus fait probablement partie.

Dans le cas précis, les chercheurs vont jusqu’à penser qu’une meilleure compréhension du rôle de l’activité physique et des anti-oxydants qu’elle produit pourrait aider les médecins face au coronavirus et dans les protocoles thérapeutiques et de réhabilitation.

En tout cas, c’est une autre raison de continuer à faire du sport, en maintenant la distanciation sociale. Par exemple en suivant nos conseils et programmes de sport à la maison.

Photo par Ev on Unsplash

Dans ces temps de désinformation et fakenews où les sujets qui comptent vraiment sont trop souvent oubliés ou torturés dans la sphère médiatique…

 

…nous sommes plus que jamais déterminés à décrypter et analyser tous les grands phénomènes qui agitent nos sociétés. A mettre sur le devant de la scène de l’information fact-checkée, basée sur la science, sans a priori et sans concession. A fournir aux citoyens de meilleures clefs de compréhension et d’action dans un monde en transition.
Pour fournir une information indépendante, de qualité, disponible au plus grand nombre et sans publicité pour le nouveau 4×4, nous pensons que l’information doit être libre.
Mais cela ne peut se faire sans vous.

 

Chaque soutien compte. Un message nous fera toujours plaisir, vous savoir sur nos réseaux sociaux FacebookLinkedin, et Twitter est un honneur ainsi que si vous êtes pro, vous savoir abonné à notre newsletter ! Mais soyons clairs, nous avons aussi besoin de votre soutien financier pour mettre l’information de qualité sur le devant de la scène.

 

Réaliser un don déductible de votre impôt sur OKpal

 

Une question ? Un doute ? Découvrez qui nous sommes ou contactez-nous

À votre tour d'agir !
Ces informations vous sont utiles ? Montrez-le !
Partagez pour faire connaître ce sujet !
Commentez
Partagez votre expérience avec la communauté
S'abonner Abonnez-vous à notre newsletter pour rester informé

Commentaires

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire

Il n'y a pas encore de commentaire. Inscrivez-vous ou connectez-vous pour être le premier à partager votre expérience ou poser votre question à l'auteur.