formation transition ecologique sociale entreprise

La formation doit être au coeur de la transition écologique et sociale

Clément Fournier - Rédacteur en chef

Youmatter

Formé à Sciences Po Bordeaux et à l'École des Mines de Paris aux enjeux sociaux, environnementaux et économiques, Clément est depuis 2015 rédacteur en chef de Youmatter.

Voir tout

Partout dans la société, l’entreprise ou le monde politique, il faut se former à de nouveaux enjeux pour inventer le monde juste et durable de demain. On vous explique.

Pour faire émerger un modèle économique et social plus juste et plus écologique, il va nous falloir réapprendre. Dans chaque aspect de nos vies, qu’il s’agisse de notre activité professionnelle ou de notre vie personnelle et de citoyen, de nouvelles données sont à prendre en compte : le réchauffement climatique, le déclin de la nature et la crise de la biodiversité, la hausse des inégalités sociales, les évolutions technologiques… Pour s’adapter à ces nouvelles réalités, il nous faut transformer nos pratiques : réapprendre comment consommer, réapprendre comment produire, réapprendre comment nous organiser collectivement.

Il s’agit aujourd’hui de parvenir à se former, collectivement et individuellement, à ces nouvelles problématiques. Dans les prochaines années, il y a donc un enjeu colossal à penser la formation à la transition écologique et sociale, et ce, à tous les niveaux. Explications.

Un besoin toujours plus fort de formation sur les enjeux écologiques et sociaux

Depuis quelques années, de plus en plus de citoyens affirment leur besoin de développer leurs connaissances et leurs compétences sur les sujets en lien avec la transition écologique et sociale.

Il y a d’abord les jeunes et les étudiants : près de 80% des jeunes se disent intéressés par le réchauffement climatique, mais en même temps, ils admettent ne pas bien maîtriser les enjeux, les termes et les questions liées à ce sujet. Des étudiants de plus en plus nombreux appellent donc à développer les formations sur les sujets environnementaux ou sociaux. C’est le cas du Collectif pour un Réveil Écologique, qui rassemble près de 35 000 étudiants qui réclament notamment de mobiliser les formations d’enseignement sur ces sujets.

Dans les entreprises, de plus en plus de salariés souhaitent aussi être formés sur les sujets sociaux et environnementaux. Ce sont près des 3/4 des salariés qui aimeraient recevoir des formations pour appliquer le développement durable et la RSE dans leurs métiers, selon une étude Cegos.

Globalement, selon un sondage IPSOS, 84% des Français sont d’avis que le développement durable devrait constituer un enseignement obligatoire dans l’ensemble des formations professionnelles et supérieures.

Un manque de formation encore criant sur les sujets écologiques et sociaux

Pourtant, actuellement, la formation sur ces sujets manque cruellement. Par exemple, selon une étude The Shift Project, 76% des programmes de formation dans l’enseignement supérieur ne proposent aucun cours abordant les sujets climatiques ou énergétiques.

Dans le monde professionnel, même constat : selon le Cegos, seuls 5% des salariés auraient suivi une formation sur les enjeux de la RSE. Paradoxalement, alors que les professionnels sont de plus en plus tenus d’agir dans le sens de la transition écologique et sociale, ils ne sont pas formés à ces nouveaux enjeux. C’est le cas des CSE, qui doivent désormais être impliqués dans la démarche sociale et environnementale de leur entreprise, sans avoir pour autant suivi de formation ad hoc sur le sujet. D’où l’urgence, d’ailleurs, de former les CSE aux enjeux de la transition écologique.

Autre exemple : dans le monde de la finance, de plus en plus sous pression pour s’engager dans la transition écologique et sociale, on manque encore largement des compétences requises pour faire la transition vers des investissements plus responsables : 77% des investisseurs disent avoir un problème de compétence sur les sujets ESG (environnement, social et gouvernance) dans leur organisation.

Du côté des élus, des initiatives émergent pour former le personnel politique aux enjeux environnementaux et sociaux, mais dans les faits, les choses bougent peu.

Écologie, climat, RSE : se former pour mieux transformer la société

Les consommateurs, les professionnels, les étudiants : tous attendent d’être mieux formés et mieux informés sur ces sujets afin de changer leurs pratiques. Choisir des produits avec un impact plus positif sur l’environnement, transformer son activité professionnelle pour l’adapter aux enjeux climatiques ou sociaux, se préparer à un monde du travail transformé par la crise écologique et sociale : voilà ce qui motive de plus en plus de citoyens, qui sentent bien que le monde évolue.

Il s’agit donc de se former pour participer à la transformation de la société, grâce à la consommation responsable, à la transformation des pratiques professionnelles, à l’évolution de nos paradigmes sociaux et politiques collectifs. Lentement, les choses bougent en ce sens, et de nouveaux outils de formation émergent : Fresques du Climat, parcours de formation personnalisés sur l’environnement ou la RSE, formations professionnelles certifiantes, nouveaux cursus de formation initiale ou continue…

Mais il faut accélérer le mouvement : les nouvelles pratiques, les nouvelles compétences, et même les nouveaux modes de pensée indispensables à la transition écologique nécessitent une acculturation profonde, et une éducation à des enjeux jusque là largement ignorés de nos politiques d’éducation et de formation habituelles. Dans les entreprises, les écoles, les institutions publiques, il est urgent de lancer de grands programmes de formation sur des sujets aussi variés que le climat, la biodiversité, les ressources naturelles, la RSE, mais aussi les nouvelles compétences en lien avec la transition écologique et sociale.

Se former aux enjeux de la transition écologique et sociale :

Youmatter est aussi un organisme de formation certifié, qui accompagne les entreprises dans la formation de leurs collaborateurs sur les sujets en lien avec la transition écologique et sociale : climat, biodiversité, ressources naturelles, RSE ou encore communication responsable.

Pour plus d’informations, consultez le catalogue de formation développement durable de Youmatter.

Photo par Dmitry Ratushny sur Unsplash

Dans ce monde complexe qui se dessine devant nous…

…nous sommes plus que jamais déterminés à décrypter et analyser tous les grands phénomènes qui agitent nos sociétés. A mettre sur le devant de la scène de l’information fact-checkée, basée sur la science, sans a priori et sans concession. A fournir aux citoyens de meilleures clefs de compréhension et d’action dans un monde en transition.
Pour fournir une information indépendante, de qualité, disponible au plus grand nombre et sans publicité pour le nouveau 4×4, nous pensons que l’information doit être libre.
Mais cela ne peut se faire sans vous.

 

Nous avons besoin de vous pour construire avec nous une information de qualité et gratuite pour tous, pour la diffuser, pour la partager autour de vous, mais aussi pour nous aider à préserver notre indépendance financière.
Chaque fois que vous contribuez par exemple à hauteur de 50 euros (17 euros après déduction fiscale), ce sont 2 000 citoyens qui sont mieux informés sur des sujets d’avenir.

 

Merci d’avance, en espérant continuer longtemps à construire avec vous une information digne de notre avenir,

L’équipe éditoriale de Youmatter.

À votre tour d'agir !
2
Ces informations vous sont utiles ? Montrez-le !
Partagez pour faire connaître ce sujet !
Commentez
Partagez votre expérience avec la communauté
S'abonner Abonnez-vous à notre newsletter pour rester informé