France Libertés et 60 millions de consommateurs lancent une enquête collaborative sur les prix de l’eau en France

Pierre-Yves Sanchis

Pierre-Yves Sanchis

Founder & CEO @ youmatter

Voir tout

Pour la première fois, la Fondation Danielle Mitterrand France Libertés et 60 millions de consommateurs proposent une cartographie nationale sur les prix de l’eau, fondée sur une collaboration citoyenne en ligne.

La loi prévoit que chaque citoyen puisse accéder aux informations sur l’eau qu’il consomme. Pour satisfaire cette demande, l’ONEMA (Office Nationale de l’Eau et des Milieux Aquatiques) a lancé en 2008 l’observatoire de l’eau afin de recueillir une base de données relatives à l’eau en France, accessible à tous. Cette base de données doit être renseignée par les collectivités locales (approche descendante). Aujourd’hui, seulement 3% des collectivités proposent cette information.

Face à ce manque de réactivité des collectivités, France Libertés et 60 millions de consommateurs ont décidé de lancer prixdeleau.fr pour apporter une information sur la facture d’eau des citoyens.

L’approche est dite « ascendante« . Les citoyens eux-mêmes vont contribuer à une base de données complémentaire à celle de l’observatoire de l’eau (base descendante venant des collectivités) en partageant de l’information anonyme sur leur facture d’eau.

Cette initiative montre une fois de plus que le citoyen est au coeur du système, que ce soit ici pour des collectivités (il paie des impôts, des factures, il vote…) ou ailleurs dans un supermarché (il choisit, il s’informe, il recommande…).

Fonctionnement du site

L’utilisateur se connecte sur le site Internet et crée un compte via son email ou Facebook. Il est ensuite invité à se munir de sa facture d’eau et partage avec la communauté des informations précises sur sa ville (montant de son abonnement, de son assainissement, de sa consommation, nom du gestionnaire, date de facturation, etc.). Pour assurer la validité des informations, la facture doit ensuite être envoyée sous format électronique. Cette action de validation est menée dans un premier temps par des soutiens de l’association, puis sera ensuite réalisée par les membres de la communauté.
Pour assurer l’anonymat de l’information, les utilisateurs peuvent noircir les zones personnelles (adresses, compte en banque, etc.).

Par la suite, chaque nouvelle action sur le site (nouvelle facture entrée, pétition auprès de son maire, invitation vers ses amis, etc.) apporte des points à l’utilisateur pour devenir à terme un utilisateur privilégié (droit de valider les factures).

Une fois les informations envoyées, une carte Google Maps dédiée à l’initiative est proposée en libre service, contant en rouge les informations descendantes de l’observatoire de l’eau (si disponible) ainsi que les retours en bleu des citoyens.

A terme, il sera possible de connaître les différences de prix et de services relatifs à l’eau, avec un niveau important de finesse (ville par ville, et potentiellement année par année) pour mieux informer les citoyens.

Bénéfices pour les partenaires

Le site, lancé officiellement à l’occasion de la journée mondiale de l’eau le 22 mars 2011 va profiter de toute l’attention des médias. Le partenariat avec 60 millions de consommateurs et ses centaines de milliers d’inscrits, pour la plupart proactifs et engagés, permettront rapidement d’obtenir de premiers résultats à communiquer (ma ville est 15% plus chère que chez mes voisins : pourquoi ?).

Cependant des bémols sont à souligner sur les outils mis en place : plutôt que de se connecter sur un site, créer un compte, scanner une facture, remplir les champs, et se faire valider (plus de 10 minutes), j’aurais préféré télécharger une application mobile géolocalisée, prendre une photo de ma facture et l’envoyer pour validation (inférieur à 1 minute) avec une garantie de non divulgation de mes données personnelles. Ce processus sera-t-il déceptif pour l’utilisateur ? Une fois mes informations entrées, quels seront les mécanismes qui feront que je reviendrai sur le site ? Quelle proposition de valeur sera-t-elle apportée aux citoyens qui souhaitent s’engager et « cumuler les points » (après mon effort d’inscription je n’ai pas de points 🙁 ) ? Aurai-je une d’autres récompenses, comme sur Recyclebank ?

Sources : prixdeleau.fr

Images : screenshots site prix de l’eau

À votre tour d'agir !
Ces informations vous sont utiles ? Montrez-le !
Partagez pour faire connaître ce sujet !
Commentez
Partagez votre expérience avec la communauté
Abonnez-vous à notre newsletter pour rester informé

Commentaires

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire

Il n'y a pas encore de commentaire. Inscrivez-vous ou connectez-vous pour être le premier à partager votre expérience ou poser votre question à l'auteur.