L’expérience patient peut-elle transformer le système de santé ?

Elsa Biais-Sauvêtre -

Pfizer

Elsa Biais-Sauvêtre est responsable Affaires publiques chez Pfizer France depuis plus de six ans. Elle a débuté sa carrière au sein de la société de conseil Nextep comme consultante en affaires publiques avant d’être nommée, en 2013, responsable de la communication de l’Afipa (Association française de l’industrie pharmaceutique pour une automédication responsable). Elsa est diplômée de l’institut d’Etudes Politiques de Toulouse et titulaire d’un mastère spécialisé en management médical de l’ESCP-Europe.

Tout afficher

La pandémie de la Covid-19 est dans tous les esprits. Pourtant, il y a un grand absent, curieusement peu visible : le patient. Le traitement médiatique, politique, médical de cette crise sanitaire le met trop souvent au second plan, au profit des professionnels de santé, des experts ou encore des personnalités politiques. Finalement, cette crise n’est que le miroir grossissant de la manière dont les enjeux de santé sont perçus en France, sous des angles scientifique, technique et technologique, et n’intégrant que partiellement la perspective du patient. 

Pfizer, à travers le Cercle P, a choisi de replacer celui-ci au cœur de sa réflexion. Découverte de cette notion encore peu considérée, l’expérience patient, avec Elsa Biais-Sauvêtre, responsable Affaires publiques chez Pfizer, en charge de l’animation du Cercle P.

L’expérience patient, de quoi parle-t-on exactement ?

L’expérience patient se construit sur le vécu du patient quant au diagnostic de sa maladie, son traitement thérapeutique, son rapport avec les soignants, l’impact de sa maladie sur sa vie sociale, familiale et professionnelle … Considérer tous ces aspects contribue à concevoir un parcours de soins et un système de santé pensés pour, avec et autour du patient.

C’est d’ailleurs pour animer une réflexion multidisciplinaire sur les enjeux liés au patient et privilégier une vision plus sociétale et inclusive des débats sur la médecine de demain que Pfizer a fondé en 2016 le Cercle P. Chaque année depuis quatre ans, nous nous intéressons donc à une problématique différente autour de ces thématiques. L’originalité de la démarche repose notamment sur la méthodologie employée puisque nous menons par exemple des enquêtes d’opinion auprès d’associations de patients et nous avons aussi eu l’occasion d’impliquer les collaborateurs.

Depuis le début de l’année 2020, la réflexion s‘est concentrée sur l’expérience patient. Ce sujet fait véritablement sens à l’aune de la crise sanitaire, une période charnière qui nous a permis de mener nos recherches à la lumière des enseignements issus d’un contexte sanitaire exceptionnel. Deux grandes questions ont ainsi émergé : pourquoi le patient a-t-il été le grand absent de la première vague ? Quelles sont les solutions pour intégrer et considérer davantage cette expérience patient ? 

Un cercle de réflexion pour faire bouger les lignes

Le Cercle P est composé à la fois d’experts issus de disciplines différentes et de représentants de patients :

  • Laurence Carton, Patiente, membre du conseil d’administration de l’Association Française de Lutte Anti-Rhumatismale (AFLAR)
  • Catherine Cerisey, Patiente-experte, Directrice de Patients & Web
  • Maître Caroline Henry, Avocate spécialisée en droit des médias, des nouvelles technologies et droit de la santé
  • Professeur Pascal Pujol, Onco-généticien au CHU de Montpellier, Président-fondateur de la Société Française de Médecine Prédictive et Personnalisée (SFMPP)

La diversité ainsi que la complémentarité des profils et des compétences permettent une réflexion en profondeur et garantissent l’exactitude de ce que l’on peut dire ou écrire sur les sujets qui sont traités par le Cercle. Il est aussi important de rester au plus proche de la réalité afin de proposer des solutions concrètes. C’est dans ce but que nous avons par exemple consulté en 2018 près de 300 représentants d’associations de patients nationales et locales sur l’e-santé. 

L’expérience patient, une dimension clé dans la réflexion de Pfizer

Le travail mené sur l’expérience patient donnera lieu à la publication de propositions début 2021. Nos experts ont travaillé à partir d’un exemple fictif pour modéliser leur réflexion :  vous découvrirez ainsi sous la forme d’une nouvelle illustrée le parcours santé de Maïa, une patiente atteinte d’un cancer rare. 

Ces propositions sur l’expérience patient auront vocation à alimenter le débat sur l’évolution du système de santé. Il s’agit de propositions que nous, Pfizer et les membres du Cercle, portons auprès des autorités publiques, des acteurs institutionnels, et de toutes les autres organisations ou individus qui peuvent avoir un intérêt et qui sont impliqués sur les sujets traités par le cercle P.

En tant qu’entreprise de médicament et acteur de santé, nous avons la volonté de prendre part aux débats de société, notamment sur la médecine du futur et les transformations de notre système de santé. Cette implication fait sens et s’inscrit dans un ensemble de démarches visant à placer le patient au cœur de la réflexion stratégique de l’entreprise. L’intégration de l’expérience patient dans le cycle de vie du médicament, et plus largement dans le système de santé, est une voie évidente mais encore trop marginale pour qu’elle contribue à améliorer le parcours de soin du patient. 

A votre tour de passer à l'action !
Ces informations vous sont utiles ? Montrez-le !
Share to raise awareness
S'inscrire Rejoignez le mouvement pour ne rien manquer