E-learning : définition, typologie, avantages et inconvénients

18 Novembre 2019

Qu’est-ce que le e-learning ? Quels en sont les avantages et inconvénients ? Comment peut-on classifier les différentes méthodes de e-learning ?

E-learning : définition

Le e-learning, qui se traduit par formation ou apprentissage en ligne en français, regroupe l’ensemble des méthodes de formation qui permettent d’apprendre par des moyens électroniques.
Le e-learning est donc un usage des technologies de l’information et de la communication à des fins éducatives, comme le souligne la Commission européenne qui a définie en 2001 le e-learning comme « l’utilisation des nouvelles technologies multimédias et de l’Internet, pour améliorer la qualité de l’apprentissage en facilitant l’accès à des ressources et des services, ainsi que les échanges et la collaboration à distance ».
L’apprentissage en ligne se décline aujourd’hui dans divers secteurs et sous diverses formes : logiciels éducatifs à destination des écoles, campus virtuels pour les universités, applications destinées à la formation des collaborateurs en entreprises ou encore MOOC pour l’auto-formation.

Typologie des techniques de e-learning

Les techniques de formation en e-learning se distinguent en fonction de la présence physique plus ou moins importante du formateur et des techniques de communication privilégiées. En effet, la communication peut être synchrone (directe, par visioconférence notamment) ou asynchrone (indirecte, par la mise à disposition d’un forum de discussion par exemple).
A partir de ces deux axes, il est possible d’établir une typologie des formations en e-learning en distinguant :

  • Les formations en e-learning intégral ;
  • Les formations en présentiel enrichi ;
  • Le blended learning ;
  • Le e-learning 2.0 aussi appelé social learning.

Le e-learning intégral 

On parle de e-learning intégral lorsque la formation est mise à disposition des apprenants intégralement en ligne. Ceux-ci disposent d’une plate-forme mettant les cours à disposition et offrant un suivi pour atteindre les objectifs.
Ce type de formation intégralement en ligne se présente sous la forme d’un parcours plus ou moins individualisé, car le e-learning intégral s’inscrit soit dans une logique de formation sans accompagnement, soit dans une logique d’auto-formation accompagnée d’une aide méthodologique ou l’attribution dans certains cas d’un tuteur à distance.
Mais pour que ces formations en e-learning intégrales fonctionnent, il est nécessaire que l’apprenant soit formé à l’utilisation de la plateforme de formation et qu’il puisse se référer à un intervenant qui sache apporter au besoin des réponses.
De plus, compte-tenu de l’autonomie laissée à l’apprenant, il faut également que la plateforme de cours soit mise à jour régulièrement (avec des supports de cours, des exercices, des vidéos) et dispose d’une hotline qui permet de régler d’éventuels problèmes techniques.

Le présentiel enrichi 

Les formations en présentiel enrichi sont des formations essentiellement réalisées en présentiel, mais dans le contenu est enrichi par des outils d’apprentissage en ligne.
Ce modèle suppose que le formateur intègre, en amont ou en aval de la formation en présentiel, des phases de formation à distance. Il peut ainsi proposer aux apprenants des ressources numériques permettant d’aller plus loin, ou encore des exercices pratiques sous la forme de quiz, questionnaires ou encore jeux à réaliser suite à la formation sur une plateforme.
Ce type de formations est particulièrement adapté aux organisations, car il permet d’étoffer une offre de formation en présentiel, en réduisant les coûts liés par exemple au contrôle des connaissances a posteriori et en en améliorant la qualité de la formation par l’usage d’autres supports pédagogiques.
Cela nécessite toutefois un travail conséquent pour le formateur, qui se doit d’assurer son cours en présentiel et mettre à disposition les ressources digitales nécessaires, tout en vérifiant que ces ressources sont effectivement utilisées par les apprenants.

Le blended-learning 

A l’inverse des formations en présentiel enrichi, dans lesquelles le e-learning sert surtout à compléter la formation réalisée, le blended-learning suppose de conjuguer les moments de formation en présentiel avec des modules de formation personnalisés en e-learning. Ce type de formation est donc pleinement multimodal.
Le blended-learning permet véritablement d’individualiser la formation en complétant la formation en présentiel par des approfondissements en ligne adaptés aux besoins de l’apprenant et choisis avec le formateur. Le contenu de la formation peut ainsi être très différent selon la personne formée, ses connaissances préalables et sa possibilité à être présente ou non physiquement.
Cette approche pédagogique s’inscrit dans la tendance des flipped classroom, classes inversées en français, en inversant la manière d’apprendre pour privilégier « les cours à la maison et les devoirs en classe » selon l’expression consacrée.
Ce type de formations mixtes est par ailleurs une véritable tendance de fond. Ces approches mixtes sont plébiscitées par les organisations selon le baromètre du e-learning de l’Association des industriels du numérique de l’éducation et de la formation (AFINEF).

Le e-learning 2.0 ou social learning

La notion de e-learning 2.0 fait référence à l’évolution qu’a connue le web. Contrairement aux débuts du e-learning, essentiellement ancré dans la transmission de savoirs verticale formateur-apprenant, le e-learning 2.0 est une forme d’apprentissage en ligne plus social et collaboratif. Ce changement d’approche est lié à l’évolution des outils digitaux et le développement des blogs, des wikis mais aussi des réseaux sociaux et des forums d’échanges.
Plus concrètement, le e-learning 2.0 repense l’apprentissage par l’usage des technologies de la communication, ce qui se manifeste par l’utilisation des réseaux sociaux ou encore des MOOC.
Le e-learning 2.0 fait ainsi usage des social-games, des jeux en réseaux diffusés sur les plateformes collaboratives et qui permettent d’apprendre en jouant à plusieurs.
Ce type de formation inclut également les MOOC (Massive Open Online Course), qui sont des cours en ligne ouverts à tous et sans conditions. Lancés dans les universités américaines en 2011, ils mettent en relation des enseignants, des experts et les élèves, qui communiquent exclusivement par Internet. Les apprenants utilisent les ressources mises à disposition par les enseignants qui sont libres de droit.
Toutefois, selon les MOOC, certains s’apparentent plus à des formations en e-learning intégral (les xMOOC), tandis que d’autres font la part belle à l’interaction entres les apprenants (les cMOOC), ce qui permet de créer du contenu ou le faire évoluer.

Les avantages du e-learning 

Que l’organisation soit une université, une école ou une entreprise, le e-learning est une technique qui présente de nombreux avantages, tant pour les formateurs que pour les apprenants.

Les avantages du e-learning pour les formateurs

Pour les formateurs, l’apprentissage en ligne présente de nombreux avantages.
En effet, le e-learning permet de diffuser les formations à tous les élèves sans barrière géographique et sans problème d’organisation dès lors qu’ils disposent d’un accès à la plateforme proposant la formation.
De plus, l’usage des outils numériques pour former permet de limiter les coûts par rapport aux formations en présentiel, tout en étant facilement modifiable grâce aux technologies numériques. Les outils en e-learning peuvent en effet facilement être adaptés par l’ajout de documents, de vidéos ou la suppression des parties devenues obsolètes.
Par ailleurs, les outils d’apprentissage en ligne permettent de conserver une trace écrite de la formation réalisée. Cette possibilité est particulièrement appréciée pour les formations réalisées dans les entreprises, car l’employeur a obligation de former ses collaborateurs et le e-learning permet de prouver que des formations ont bien été réalisées.

Les avantages du e-learning pour les apprenants

Du point de vue des apprenants, l’apprentissage en ligne présente aussi un certain nombre d’avantages.
Tout d’abord, les formations en e-learning sont adaptables aux besoins. Cela évite ainsi que les élèves qui ont des connaissances de base sur un sujet ne soient contraints de revoir des éléments qu’ils connaissent. Ils peuvent de leur côté privilégier des contenus plus avancés, tandis que ceux qui découvrent totalement un domaine peuvent à l’inverse se concentrer sur les éléments d’introduction à la matière.
L’apprentissage en ligne est également apprécié pour son caractère flexible et adaptable. Alors qu’une formation en présentiel est toujours prévue à une date et un lieu fixes, grâce au e-learning, l’apprenant peut décider du moment et du lieu où il se formera (sauf pour les formations en ligne synchrones, car alors il faut être connecté au moment de la visioconférence).

Les limites du e-learning

Le e-learning présente également certains inconvénients.
En effet, le propre du e-learning est se former seul ou du moins de manière indépendante. Or, sur certains sujets techniques, cela peut s’avérer difficile. Dans ce contexte, la présence d’un intervenant formé pour répondre aux questions est nécessaire, ce qui n’est pas toujours le cas en particulier pour les formations intégralement en ligne.
Qui plus est, le fait de se former seul n’est pas forcément motivant. En dehors des vidéos courtes permettant d’introduire un sujet, le manque de motivation à se former seul est une critique récurrente faite aux outils digitaux de formation. Se former en totale autonomie requiert en effet un certain degré d’autodiscipline.
Par ailleurs, si l’usage des outils digitaux va de soi pour les plus jeunes, mais ce n’est pas nécessairement le cas pour tous. Ainsi, pour ceux qui ne maitrisent pas correctement le numérique, l’obligation de se former sur une plateforme numérique peut être vécue uniquement comme une contrainte et une source de stress.
Le e-learning est donc un outil puissant d’apprentissage qui révolutionne tant la manière d’enseigner que les supports d’enseignements et la pédagogie. Bien que ce système ne soit pas adapté à tous les types de formations, l’apprentissage en ligne est en croissance constante depuis plusieurs années d’après le baromètre de l’AFINEF, ce qui témoigne de son intérêt tant pour les établissements d’enseignements que pour les entreprises.
Crédit image : Shutterstock.
 

À votre tour d'agir !
Ces informations vous sont utiles ? Montrez-le !
Partagez pour faire connaître ce sujet !
Commentez
Partagez votre expérience avec la communauté
Abonnez-vous à notre newsletter pour rester informé

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire. Inscrivez-vous ou connectez-vous pour être le premier à partager votre expérience ou poser votre question à l'auteur.