A la une dans notre dossier spécial sobriété : Mobilité durable : la sobriété doit définir nos déplacements

Adèle Hospital - Rédactrice - Youmatter

Formée en sciences et politiques de l'environnement à Sciences Po et Sorbonne Université, Adèle est rédactrice sur Youmatter. Ses sujets de prédilection sont la biodiversité et l'agriculture.

Voir tout

Recrutement, fonction, inclusion : où en sont les entreprises françaises concernant le handicap ? Une nouvelle étude dresse l’état des lieux.

En 2018, la France comptait 491 200 travailleurs en situation de handicap, selon les chiffres de la Dares. La Fondation Malakoff Humanis vient de publier une étude sur l’emploi des personnes en situation de handicap, en 2021. Cette étude a été réalisée par l’institut de sondage OpinionWay, auprès d’un échantillon de 201 entreprises d’au moins 10 salariés de tous les secteurs du privé employant actuellement ou ayant employé au moins une personne handicapée. Recrutement, fonction, inclusion : l’étude dresse un état des lieux du handicap en entreprise. Où en sont les entreprises françaises sur le plan du handicap ? Voyons les résultats en détail.

La place du handicap en entreprise évolue peu ces dernières années

78% des entreprises interrogées emploient actuellement au moins une personne en situation de handicap. Le handicap moteur est largement représenté, loin devant les autres handicaps avec 64% de personnes handicapées moteur employées actuellement contre 19% pour les handicaps sensoriels, par exemple. En moyenne, les entreprises qui emploient des personnes en situation de handicap en comptent 6 qui travaillent majoritairement comme employés. Plus l’entreprise est grande, plus elle emploie de travailleurs handicapés. 100% des entreprises de plus de 250 salariés emploient des personnes en situation de handicap. Depuis 2017, les salariés en situation de handicap occupent majoritairement 3 fonctions : la production, l’administration et la manutention. Cependant les entreprises sont de plus en plus nombreuses à penser que les travailleurs handicapés peuvent occuper toutes ou la plupart des fonctions : 46% contre 38% en 2017. 

Un recrutement en baisse qui s’explique par la crise sanitaire

Ces 12 derniers mois, 17% des entreprises ont recruté des personnes en situation de handicap, contre 23% en 2017. Cette baisse résulte, notamment, de la crise sanitaire. Par ailleurs, les entreprises sont 14% à constater un impact négatif de la crise sanitaire sur le travail des salariés handicapés. 

Un engagement timide pour l’inclusion du handicap dans l’emploi

Deux entreprises sur dix s’estiment en avance sur les questions de handicap. 66% des entreprises considèrent le handicap comme une préoccupation, qu’elle soit importante ou essentiellement réglementaire. Cette proportion est en forte baisse puisqu’elle atteignait 86% en 2017. Si les trois quarts des entreprises voient l’obligation d’emploi comme un bon dispositif, elles sont seulement un tiers à reconnaître que cette loi les a conduites à mener des actions concrètes pour l’emploi des personnes handicapées. L’obligation d’emploi concerne les entreprises de plus de 20 salariés qui doivent employer au moins 6% de travailleurs en situation de handicap, sous peine de sanctions financières.

Les actions visant à aider les personnes en situation de handicap dans l’entreprise sont assez rares. Par exemple, seulement 19% des salariés handicapés ont pu bénéficier du dispositif d’emploi accompagné. Ce dispositif de l’Etat doit permettre aux personnes en situation de handicap d’obtenir et de conserver un emploi rémunéré. Sa mise en œuvre comprend un accompagnement du salarié mais aussi de l’employeur qui peut faire appel au « référent emploi accompagné” du salarié. 

Une demande d’accompagnement de la part des entreprises   

Quatre entreprises sur dix comptent recruter des personnes en situation de handicap dans les 12 prochains mois. Cependant, les entreprises interrogées font état d’un besoin d’accompagnement pour embaucher. Le premier besoin serait l’accès à des profils qui correspondent vraiment à leurs besoins. Viennent ensuite l’appui d’organismes spécialisés et des démarches administratives plus simples et claires. Les obstacles à l’embauche seraient plutôt les métiers exercés dans l’entreprise, le coût de l’aménagement des locaux  et la méconnaissance du handicap. Pour surmonter ces obstacles et favoriser l’embauche des personnes en situation de handicap, il y a donc un besoin d’information, de communication et d’accompagnement des structures accueillantes. Les entreprises sont d’ailleurs 23% à relever l’importance de l’information et 21% à relever celle de l’accompagnement. 

Je ne souhaite pas m’inscrire pour l’instant >

Comprendre, c’est pouvoir agir.

Pour vous aider à renforcer vos connaissances sur le long terme, nous vous proposons de rejoindre notre communauté en vous inscrivant à notre newsletter hebdomadaire.

Fin 2019, le gouvernement présentait sa stratégie 2019-2022 pour l’emploi des personnes en situation de handicap. Cette stratégie passe notamment par l’allégement des démarches administratives pour l’employeur, le renforcement de l’accompagnement des entreprises et la création d’une plateforme nationale d’information. Nous pourrons voir l’année prochaine si cette stratégie porte ses fruits.

Photo de Elevate sur Unsplash

Dans ce monde complexe qui se dessine devant nous...

…nous sommes plus que jamais déterminés à décrypter et analyser tous les grands phénomènes qui agitent nos sociétés. A mettre sur le devant de la scène de l’information fact-checkée, basée sur la science, sans a priori et sans concession. A fournir aux citoyens de meilleures clefs de compréhension et d’action dans un monde en transition. Pour fournir une information indépendante, de qualité, disponible au plus grand nombre et sans publicité pour le nouveau 4x4, nous pensons que l’information doit être libre. Mais cela ne peut se faire sans vous.   Nous avons besoin de vous pour construire avec nous une information de qualité et gratuite pour tous, pour la diffuser, pour la partager autour de vous, mais aussi pour nous aider à préserver notre indépendance financière. Chaque fois que vous contribuez par exemple à hauteur de 50 euros (17 euros après déduction fiscale), ce sont 2 000 citoyens qui sont mieux informés sur des sujets d’avenir.   Merci d’avance, en espérant continuer longtemps à construire avec vous une information digne de notre avenir, L'équipe éditoriale de Youmatter.
À votre tour d'agir !
0
Ces informations vous sont utiles ? Montrez-le !
Partagez pour faire connaître ce sujet !
Commentez
Partagez votre expérience avec la communauté
S'abonner Abonnez-vous à notre newsletter pour rester informé