Gentrification : définition, processus et enjeux

Last modified on 21 Novembre 2019

Que désigne le terme de « gentrification » ? Comment opère ce processus ? Quels sont les enjeux économiques et sociétaux de la gentrification ?

Définition de la gentrification

La gentrification, qu’est-ce que c’est ?

La gentrification est un processus essentiellement urbain par lequel la population d’un quartier, ou d’une ville dans son ensemble, se modifie au profit de classes sociales favorisées dont l’installation se fait au détriment des classes plus modestes qui l’occupaient auparavant. Il en résulte une transformation plus ou moins rapide du statut social et économique du quartier ou de la ville concernés.

Origine et actualité du phénomène

L’origine du mot remonte aux années 1960, sous la plume de la sociologue britannique Ruth Glass, qui l’utilise pour décrire le phénomène alors à l’œuvre au Royaume-Uni, et plus particulièrement à Londres. Le néologisme est formé sur l’anglais gentry, qui désigne la « petite noblesse » et par extension les classes moyennes supérieures.
Ce processus touche aujourd’hui la plupart des grandes villes, où il tend à s’accélérer et à s’amplifier jusqu’à prendre des proportions qui transforment radicalement les caractères de la sociologie urbaine. En France, le terme apparaît au début de la décennie 2000, parallèlement à la montée en puissance du phénomène dans l’agglomération parisienne mais aussi dans nombre de métropoles régionales.

Les différentes étapes de la gentrification

  • 1. Un groupe social considéré comme favorisé (exemple emblématique : les « bobos ») découvre, ou parfois redécouvre les attraits d’un quartier ou d’une ville, pour des raisons diverses (nouvelles lignes de transport ou infrastructures, opportunités immobilières…). S’enclenche alors un processus de migration.
  • 2. Afin de répondre à la demande, les investissements privés et publics accentuent de fait l’attractivité du quartier (réhabilitations immobilières, amélioration des infrastructures commerciales et de services, lutte contre l’insécurité réelle ou ressentie…).
  • 3. Le marché de l’habitat se tend, avec hausse des valeurs immobilières.
  • 4. Les habitants historiques plus modestes ne peuvent pas suivre et désertent peu à peu les lieux au profit des zones péri-urbaines.
  • 5. L’espace « libéré » draine une nouvelle vague de population favorisée…

Gentrification : les enjeux

Enjeux économiques

Pour les quartiers ou villes concernés, la gentrification s’accompagne généralement d’un développement économique substantiel, notamment grâce à la disponibilité de moyens financiers nouveaux (les « gentrifieurs » sont par nature plus fortunés que les « gentrifiés »). Le commerce en bénéficie, ainsi que le secteur marchand dans son ensemble.
En revanche, ce développement peut se faire au détriment des petites structures, qui n’ont pas les moyens de suivre la hausse du prix du mètre carré et se voient supplantées par des groupes ou chaînes à la surface financière plus adaptée.

Enjeux sociétaux

La gentrification se caractérise par un phénomène de substitution de populations aisées aux classes populaires repoussées en périphérie des villes. Il en résulte un processus de ségrégation géographique totalement antinomique avec la notion de mixité sociale, dont de nombreuses études montrent qu’elle est indispensable à toute ambition pertinente de cohésion sociale.

À votre tour d'agir !
Ces informations vous sont utiles ? Montrez-le !
Partagez pour faire connaître ce sujet !
Commentez
Partagez votre expérience avec la communauté
Abonnez-vous à notre newsletter pour rester informé

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire. Inscrivez-vous ou connectez-vous pour être le premier à partager votre expérience ou poser votre question à l'auteur.