Sécheresse : définition, causes, conséquences, risques et enjeux de la sécheresse

Dernière modification le 16 Mai 2023

La sécheresse devient un problème de plus en plus récurrent dans certaines régions du monde. Mais qu’est-ce que la sécheresse au juste ? Quelles sont ses causes, ses conséquences ? Où en sont les risques de sécheresse ? Voici tout ce qu’il faut savoir pour comprendre la sécheresse.

La sécheresse, c’est quoi ?

La sécheresse est un phénomène climatique qui se caractérise par des niveaux anormalement bas d’eau dans les sols, les cours d’eau, les lacs et les nappes phréatiques.

La sécheresse est généralement provoquée par la conjonction de plusieurs facteurs : une diminution importante des précipitations et des apports d’eau dans un écosystème sur une période prolongée, parfois combinée à évaporation excessive due à des températures élevées et une faible humidité. La sécheresse peut être aggravée par d’autres problèmes écologiques comme l’artificialisation des sols.

La sécheresse est un problème écosystémique important, qui a conséquences négatives sur le fonctionnement des milieux naturels et sur les activités des sociétés humaines. En effet, en période de sécheresse, les espèces vivantes et la biodiversité sont affectées et fragilisées. Des secteurs comme l’agriculture ou la production énergétique sont également menacés par les épisodes de sécheresse. À l’extrême, le manque d’eau peut s’avérer extrêmement dangereux pour la santé des populations et le fonctionnement des systèmes économiques et sociaux humains.

Différents types de sécheresses

La sécheresse est un phénomène qui peut prendre plusieurs formes, selon ses causes et les conséquences qu’elle produit sur les écosystèmes ou les systèmes humains. On distingue par exemple trois grands types de sécheresses :

  • Les sécheresses météorologiques, liées à l’absence prolongée de pluie sur un territoire
  • Les sécheresses édaphique, liées au manque d’eau et d’humidité dans les sols (et qui sont souvent liées en partie à des sécheresses météorologiques)
  • Les sécheresses hydrologiques, caractéristiques d’un déficit d’eau dans les cours d’eau, des nappes ou des réserves (les retenues). Elles peuvent être liées à une sécheresse météorologique mais aussi à une sur-utilisation (ou une mauvaise gestion) des ressources en eau.

Ces différents types de sécheresses sont fréquemment liés les uns aux autres.

Les causes de la sécheresse

Les causes des sécheresses sont donc également multiples. Au départ, une sécheresse est souvent le résultat de conditions météorologiques particulièrement sèches. En d’autres termes, les épisodes de sécheresse souvent souvent d’abord des sécheresses météorologiques : la pluviométrie est alors insuffisante, ce qui peut provoquer un déficit d’eau dans les sols (sécheresse édaphique) et dans les cours d’eau et réserves (sécheresse météorologique). Dans un contexte de réchauffement climatique, qui modifie considérablement les pluviométries mondiales, on observe une hausse des sécheresses météorologiques dans de nombreuses régions du monde.

Toutefois, il existe d’autres causes ou facteurs aggravants des sécheresses. Par exemple, les sécheresses peuvent être provoquées ou aggravées par les phénomènes de chaleurs extrêmes et les canicules, qui favorisent l’évaporation et l’évapotranspiration. La déforestation, en augmentant également l’évaporation, peut aussi accentuer les sécheresses. L’artificialisation des sols, qui empêche les eaux de pénétrer en profondeur dans les sols, favorise les sécheresses édaphiques.

La surexploitation des ressources en eau (pour l’agriculture, la production énergétique, l’industrie, usages domestiques) peut aussi provoquer des sécheresses localement.

Le plus souvent, c’est la conjonction de ces phénomènes qui provoque des sécheresses, plus ou moins chroniques, dans les différentes régions du monde. Évidemment, les risques de sécheresse varient en fonction des contextes locaux, des spécificités écosystémiques et météorologiques locales, etc.

 

Les risques de sécheresse dans un contexte de changement climatique : état des lieux

Les risques de sécheresse en France : enjeux et cartes

En ce qui concerne les risques de sécheresse en France, ceux-ci varient considérablement selon les régions et les climats. La sécheresse est un problème récurrent dans certaines régions, en particulier dans le Sud, qui est régulièrement touché par des épisodes de sécheresse. En cause ? Des volumes de pluie plus faibles qu’ailleurs, combinées à des températures élevées, notamment. Mais les régions chaudes du Sud ne sont pas les seules touchées par les phénomènes de sécheresse. Dans un contexte de crise climatique, de plus en plus de régions risquent d’être touchées, à cause notamment des changements en matière de pluviométrie. C’est le cas notamment des régions Centre et le Nord de la France risquent d’être de plus en plus touchés au fur et à mesure que les transformations climatiques bouleverses le cycle de l’eau dans le pays. Cela constitue un risque important pour l’agriculture française notamment, puisque les grandes régions agricoles (la Beauce par exemple) devraient notamment subir des risques de plus en plus importants de sécheresse.

Cette carte, issue d’un Livre Blanc publié par Covéa et Risk Weather Tech en s’appuyant sur les données du GIEC permet de visualiser les risques de sécheresse dans l’hypothèse d’une aggravation extrême du réchauffement climatique.

 

risques secheresse france giec
Source : Livre Blanc Covéa sur les Risques Climatiques en France

 

 

Les risques de sécheresse en Europe

En Europe, les pays méditerranéens, tels que l’Espagne, le Portugal, l’Italie, la Grèce, la Bulgarie ou la Turquie, sont particulièrement exposés aux risques de sécheresse. Dans un contexte de réchauffement climatique, ces pays devraient également voir les risques de sécheresse augmenter. Les études montrent d’ailleurs que l’Europe est l’une des zones les plus touchées par les risques de désertification (c’est-à-dire de sécheresse permanente).

Les données au niveau européen, fondées sur les analyses du GIEC, montrent toutefois que la majorité des régions européennes devraient voir leurs risques liés à la sécheresse augmenter dans les prochaines années, et ce, d’autant plus que le réchauffement climatique sera intense. Parmi les zones à risque hors du pourtour méditerranéen, il faut aussi mentionner les abord de la Mer Baltique, en Allemagne du Nord ou en Pologne, ainsi que certaines zones du Royaume-Uni.

secheresse europe carte

 

Les risques de sécheresse dans le monde

Dans d’autres régions du monde, comme en Afrique sub-saharienne, en Asie centrale et dans certains pays d’Amérique du Sud, la sécheresse est également un problème chronique qui a des conséquences importantes sur la sécurité alimentaire et les moyens de subsistance des populations. Mais ces risques devraient encore se renforcer en raison du changement climatique, qui devrait entraîner une augmentation des températures, une diminution des précipitations et une augmentation de l’évaporation.

D’après les projections du GIEC, on voit que le sous-continent indien et l’Asie centrale sont particulièrement à risque concernant les hausses des risques de sécheresse.

 

risques secheresse monde

Les conséquences de la sécheresse

Les sécheresses, en dégradant la disponibilité de l’eau, a de nombreuses conséquences, sur l’équilibre des écosystèmes, la production agricole, la santé humaine, la production énergétique, industrielle et économique.

Sur le plan écosystémique d’abord, la sécheresse tend à fragiliser les espèces vivant dans un milieu, que ce soit les espèces végétales et les espèces animales. La sécheresse favorise l’érosion des sols en le rendant plus fragile et en dégradant la qualité du couvert végétal qui participe à maintenir l’intégrité des sols. La sécheresse rend évidemment les écosystèmes plus vulnérable face aux incendies, puisqu’elle assèche les milieux. Lorsque la sécheresse se prolonge, elle peut aussi avoir pour conséquence une désertification locale, avec des changements profonds dans la structure des milieux.

Ces conséquences écosystémiques ont évidemment des impacts pour les activités humaines. Dans des milieux asséchés, les cultures agricoles deviennent plus difficiles et la productivité agricole diminue. La sécheresse peut menacer les réserves d’eau nécessaires à l’irrigation des cultures. La fragilisation globale des écosystèmes diminue la résilience des milieux agricoles et complexifie le travail des exploitants.

La sécheresse a également des conséquences sur la production électrique : les installations de production hydro-électriques, par exemple, dépendent de la quantité des ressources hydrologiques, qui est affecté en cas de sécheresse hydrologique. C’est aussi le cas des installations de production nucléaire qui doivent parfois être arrêtées si le débit des fleuves est insuffisant pour assurer un bon refroidissement des centrales. Certaines industries dépendent aussi de la disponibilité des ressources en eau (construction, industries lourdes…). Quant à l’aménagement du territoire, il dépend aussi beaucoup de la disponibilité de l’eau. D’ailleurs, ces dernières années, l’alternance de périodes de sécheresses et de périodes plus humides a provoqué en France et ailleurs dans le monde un phénomène appelé le retrait-gonflement des argiles (RGA) qui rend les terrains argileux constructibles plus instables et abîme les bâtiments.

Les conséquences de la sécheresse peuvent aussi se faire sentir en matière de santé humaine : dans le cas de sécheresses critiques qui mènent à un manque important et chronique d’eau, les populations sont bien évidemment affectées.

Il est donc important de mettre en place des mesures d’adaptation au réchauffement climatique, à la sécheresse, et de nouvelles mesures de gestion de l’eau pour faire face à ces défis.

Dans ce monde complexe qui se dessine devant nous…

…nous sommes plus que jamais déterminés à décrypter et analyser tous les grands phénomènes qui agitent nos sociétés. A mettre sur le devant de la scène de l’information fact-checkée, basée sur la science, sans a priori et sans concession. A fournir aux citoyens de meilleures clefs de compréhension et d’action dans un monde en transition.
Pour fournir une information indépendante, de qualité, disponible au plus grand nombre et sans publicité pour le nouveau 4×4, nous pensons que l’information doit être libre.
Mais cela ne peut se faire sans vous.

 

Nous avons besoin de vous pour construire avec nous une information de qualité et gratuite pour tous, pour la diffuser, pour la partager autour de vous, mais aussi pour nous aider à préserver notre indépendance financière.
Chaque fois que vous contribuez par exemple à hauteur de 50 euros (17 euros après déduction fiscale), ce sont 2 000 citoyens qui sont mieux informés sur des sujets d’avenir.

 

Merci d’avance, en espérant continuer longtemps à construire avec vous une information digne de notre avenir,

L’équipe éditoriale de Youmatter.

À votre tour d'agir !
352
Ces informations vous sont utiles ? Montrez-le !
Partagez pour faire connaître ce sujet !
Commentez
Partagez votre expérience avec la communauté
S'abonner Abonnez-vous à notre newsletter pour rester informé

Commentaires

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire

Comprendre, c'est pouvoir agir.

Pour vous aider à renforcer vos connaissances sur le long terme, nous vous proposons de rejoindre notre communauté en vous inscrivant à notre newsletter hebdomadaire.