Communication digitale : un levier efficace dans la transformation des comportements alimentaires

Marjorie Gallée - Coordinator Louis Bonduelle Foundation & civic engagement (Group)

Ingénieure “Alimentation et santé”, Marjorie a intégré Bonduelle pour développer la vulgarisation scientifique de la Fondation Louis Bonduelle. Après avoir travaillé sur la stratégie de la Fondation, elle est responsable depuis 2020 de l’ensemble des actions de la Fondation et s’occupe également de l’engagement civique et de la communication corporate de cette dimension au sein du Groupe Bonduelle.

Tout afficher

De plus en plus, cette affirmation prend de l’ampleur : l’alimentation végétale est la clé d’un futur meilleur. Mais encore faut-il avoir conscience de cet impact et avoir connaissance des possibilités pour végétaliser son alimentation. 

Depuis 2004, la Fondation Louis Bonduelle œuvre pour la transformation des comportements alimentaires et le virage vers une alimentation durable en s’appuyant notamment sur la recherche et l’éducation. Aujourd’hui, elle a choisi de se tourner vers de nouveaux canaux de communication afin de sensibiliser, mettre en lumière l’impact environnemental, climatique et sociétal de nos choix alimentaires et dresser un portrait des solutions dont chacun peut s’emparer pour transformer son alimentation. Zoom sur ces initiatives mises en place avec Marjorie Gallée, Coordinatrice de la Fondation Louis Bonduelle.

L’alimentation végétale : la clé d’un futur meilleur

Notre alimentation repose actuellement sur des systèmes alimentaires à empreinte écologique particulièrement élevée. 25 à 30 % des émissions de gaz à effet de serre proviennent en effet de notre alimentation. Il est aujourd’hui indispensable de remettre le végétal au cœur de nos assiettes, autant pour la planète que pour la santé, et les chiffres semblent aller dans ce sens. En effet, depuis l’année dernière, la consommation de fruits et de légumes a bondi de 5% en France. Une tendance historique qui peut s’expliquer par la crise sanitaire et les confinements mais qui ne permet cependant pas de remplir la quantité minimale de fruits et légumes recommandée dans le cadre du plan national de nutrition, soit 400 à 500 grammes par jour et par personne. 

Pourtant, le virage vers une alimentation plus végétale est aujourd’hui nécessaire et même urgent. Qu’il s’agisse de la planète, de l’Homme ou du climat, nos choix de consommation ont un impact que chacun a le pouvoir de réduire. L’alimentation végétale constitue à ce titre, pour la Fondation Louis Bonduelle, la clé d’un futur meilleur. De plus en plus, la nécessité de sensibiliser aux bénéfices de ces nouvelles habitudes alimentaires se fait sentir. 

Comment mieux sensibiliser à l’alimentation végétale ?

Consciente de son rôle dans la transition vers une alimentation plus durable, la Fondation Louis Bonduelle prône le virage végétal des habitudes alimentaires depuis sa création. Afin de sensibiliser au mieux les consommateurs, elle agit à plusieurs niveaux : 

  • Contribuer au développement de la recherche pour améliorer l’efficacité des actions
  • Développer les actions de terrain en accompagnant les acteurs de la transition
  • Sensibiliser et pousser à l’action grâce aux actions de communication

Par son rôle de sensibilisation et d’interpellation, la communication constitue en effet un levier puissant de transformation. Le digital offre à ce titre d’autant plus de possibilités de toucher une cible encore peu concernée par l’alimentation végétale mais particulièrement ouverte au changement d’habitudes alimentaires. C’est sur cet aspect que la Fondation Louis Bonduelle a choisi de se pencher afin de développer de nouveaux formats permettant de sensibiliser à grande échelle. L’objectif : permettre à chacun d’acquérir les clés pour comprendre pourquoi et comment transformer son comportement alimentaire de manière durable.

La Fondation souhaite s’adresser en particulier aux jeunes adultes et parents par le biais de contenus divertissants, informatifs et inspirants, développés sur des bases scientifiques et grâce aux témoignages d’acteurs du terrain. Ces contenus permettent à chacun de comprendre les tenants et aboutissants de cette transition alimentaire et de pousser vers le passage à l’action sans pour autant faire culpabiliser. 

Le digital : formidable outil de sensibilisation à la transition alimentaire

Afin de toucher les jeunes adultes, la fondation a choisi de s’intéresser aux codes de vie de cette cible et a développé des formats adaptés à ses attentes et à ses intérêts. Deux principaux supports digitaux se sont ainsi démarqués : un média sur Instagram et des podcasts. Pour ces deux cas, l’idée est de donner envie à la cible de s’intéresser à la problématique d’une alimentation plus durable.

Dans cette optique de sensibiliser les jeunes adultes, la Fondation Louis Bonduelle a lancé son propre média collaboratif sur Instagram : une page dédiée à la transformation des comportements alimentaires. 

Avec la page Dans mon Assiette, la fondation souhaite prôner l’intégration massive des légumes dans l’alimentation auprès d’une cible qui souhaite manger plus sainement, inclure le sport dans son quotidien, adopter une meilleure hygiène de vie. Le discours est simple et humain. Le ton est enjoué et léger. Il s’agit ici de créer une communauté basée sur la bienveillance, l’entraide, le partage, l’échange de bonnes pratiques en s’appuyant notamment sur l’influence de personnes reconnues comme légitimes sur le réseau social. La fondation souhaite se positionner en alliée auprès de cette cible sans la culpabiliser pour lui permettre de transformer ses habitudes pas à pas. 

L’utilisation d’Instagram s’avère ici particulièrement cohérente dans la mesure où ce réseau social repose en partie sur l’échange de bonnes pratiques, la proximité, et qu’il fait partie intégrante du quotidien de cette cible. Il permet en effet d’interagir facilement avec la communauté grâce aux nombreux outils tels que les sondages, quiz, questions/réponses.  

Ce podcast développé par Sogood et imaginé par la Fondation Louis Bonduelle a pour objectif de sensibiliser un public plus large. Il s’agit ici d’informer sur la transition alimentaire, ses enjeux au quotidien, via le témoignage des acteurs de l’agroalimentaire : maraîchers, agriculteurs, restaurateurs… 

Chaque épisode part à la rencontre de sagas familiales en interviewant anciennes et nouvelles générations de producteurs qui partagent tous le même goût des produits sains, naturels et gourmands. Le Goût des Nôtres tente de dresser le portrait d’une France agricole moderne et engagée en faveur de la transition écologique, de présenter les personnes et le savoir-faire cachés derrière notre alimentation sous un format très prisé ces dernières années. Ce format permet d’humaniser le discours et de créer une proximité avec le consommateur, gage d’authenticité. 

Les canaux de communication offerts par le digital constituent des moyens d’action concrets permettant de transformer les comportements alimentaires grâce à la proximité et l’instantanéité. C’est dans ce sens que la Fondation Louis Bonduelle a développé deux nouveaux formats, la page Instagram Dans mon Assiette ainsi que les podcasts Le Goût des Nôtres, permettant de prôner une alimentation plus respectueuse de l’humain, de sa santé et de l’environnement auprès d’une cible très présente sur ces canaux mais peu sensibilisée pour l’instant aux problématiques d’une alimentation plus durable.

A votre tour de passer à l'action !
Ces informations vous sont utiles ? Montrez-le !
Share to raise awareness
S'inscrire Rejoignez le mouvement pour ne rien manquer