Recyclebank récompense les citoyens et consommateurs pour leurs gestes de tri

Pierre-Yves Sanchis

Pierre-Yves Sanchis

Founder & CEO @ youmatter

Voir tout

Recyclebank est une solution Web innovante d’aide au recyclage des déchets.

La solution a débuté en 2004 aux USA avec les fondateurs Ron Gonen et Patrick Fitzgerald, en proposant des points aux citoyens pour chaque kilo de produits recyclé. Une fois un certain nombre de points atteints, les points sont convertibles en récompenses.

Aujourd’hui, la solution est disponible en ligne pour plus de 2 millions de membres, plus de 300 collectivités locales, dans 29 états aux USA et au Royaume-Uni.

Comment la solution principale d’aide au recyclage fonctionne-t-elle ?

Le cumul des points s’effectue soit en recyclant plus ses produits utilisés, soit en participant à des actions évènementielles pour des marques depuis le site Internet.

  • Recycler plus :

Dans le cas où la collectivité de l’utilisateur est déjà partenaire de l’initiative, le citoyen doit envoyer un message à sa commune ou au gestionnaire de déchets pour demander le crédit automatique de ses points Recyclebank. Cette solution fonctionne pour 3 types de collectivités :

  1. villes dont la tarification incitative est mise en place (pesée de sa poubelle). Plus le poids de sa poubelle est faible, et plus le poids du bac de recyclage est élevé, plus il va gagner de points
  2. villes dont les camions sont pesés en fin de ramassage. Plus le poids de déchets est faible pour un quartier ou une tournée donnée, plus les utilisateurs inscrits sur Recyclebank et inclus dans cette tournée reçoivent de points. Les utilisateurs ont alors un grand intérêt à motiver leurs voisins à passer à Recyclebank
  3. autre cas. L’utilisateur doit déclarer lui même ce qu’il recycle pour obtenir des points

Dans le cas où la collectivité n’est pas encore partenaire de Recyclebank, l’utilisateur peut envoyer une lettre de demande à son maire ou au gestionnaire de déchets pour faire pression et engager un partenariat avec Recyclebank.

  • Gagner plus de points :

L’utilisateur peut gagner de nombreux autre points depuis le site Internet en participant à des actions au nom de marques désireuses d’afficher une image liée au développement durable.

Citons par exemple :

  • Je recycle mes boîtes de céréales Kashi : un code promo mis sur les boîtes de céréales permettent de débloquer des points sur Recyclebank
  • Je joue au green game des jus de fruits Naked et je découvre pourquoi Naked a choisi des bouteilles en PET recyclables
  • Je regarde une vidéo sur les initiatives développement durable des brasseries Miller et réponds à un quizz sur cette vidéo

Pour gagner quoi ?

Les points donnent droit à des récompenses variables selon la ville dans laquelle on se situe, allant de petites récompenses telles que des rabais de 1$ pour l’achat de canettes de Coca-Cola, jusqu’à des bons d’achats de 10$ sur l’iTunes Store ou chez Staples.

Quelles évolutions pour Recyclebank ?

La société vient d’être nommée 1ère du Top 10 des entreprises dans les clean-techs et énergies renouvelables par le Wall Street Journal, et vient de terminer son 3ème tour de table fin février 2011 pour un financement de 14 millions de dollars, amenant les investissements dans Recyclebank à plus de 85 millions de dollars. Avec désormais plus de 165 employés et plus de 3 000 marques et partenaires sur le site, Recyclebank se diversifie depuis 2009 et propose le même concept d’incitation et récompenses pour les citoyens, cette fois-ci au niveau des consommations électriques (moins je consomme, plus je gagne de points). Enfin, dernier fait et pas des moindres, la société donne des fonds aux écoles pour promouvoir le recyclage.

Quels bénéfices pour les entreprises et collectivités partenaires ?

Pour la première fois les marques et collectivités peuvent faire valoir leurs engagements pour le recyclage des produits aux Etats-Unis, qui soulève chaque jour plus de questions chez les consommateurs et citoyens-électeurs.

Leur association à ce type d’initiative grandit leur image et leur permet d’un coté de mieux fédérer les citoyens et consommateurs de manière locale (gain de points si mes voisins s’impliquent aussi) tout en leur permettant d’engager une démarche proactive sur un sujet qui prendre plus d’ampleur dans les années à venir (mise en place d’éco-conception des produits, tarification incitative, etc.). Enfin, les collectivités locales réalisent des économies conséquente car les produits en fin de vie sont plus triés.

Mon seul bémol sur Recyclebank est que la société ne communique pas si au travers de son application les citoyens recyclent MIEUX.

N’ayant pas d’action sur la formation des ménages au recyclage, comment peuvent-il valider que les produits mis au recyclage sont dans le bon bac de tri sélectif ?

Sources : CrunchBase , Site Corporate RecycleBank

À votre tour d'agir !
Ces informations vous sont utiles ? Montrez-le !
Partagez pour faire connaître ce sujet !
Commentez
Partagez votre expérience avec la communauté
Abonnez-vous à notre newsletter pour rester informé

Commentaires

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire

Il n'y a pas encore de commentaire. Inscrivez-vous ou connectez-vous pour être le premier à partager votre expérience ou poser votre question à l'auteur.